Antoine Jenoudet – Promis

Utiliser la technologie et l’innovation pour proposer une approche d’assurance et de prévoyance plus personnalisée, en ciblant les indépendants et les libéraux.

En 2020, voici les chiffres clés :

3 associés et 4 salariés.

600 clients.

Le business model permet de ne pas avoir à lever de fonds. 40 k€ / 50 k€ par mois de CA.

Où en est votre aventure entrepreneuriale depuis notre interview ?

Nous ciblons toujours le marché des avocats mais avons maintenant des clients dans les grandes métropoles. Nous avons beaucoup travaillé sur nos outils pour rendre Promis scalable, ce qui va nous permettre de continuer à croître chez les avocats et élargir notre offre à d’autres professions libérales (médecins, experts-comptables, notaires, etc.), notre prochaine étape, dès ce printemps. Nous voulons devenir la référence du courtage des indépendants. Personne ne fait ce que nous proposons.

Quel apprentissage capital souhaiteriez-vous partager depuis notre rencontre initiale ?

Ce que nous pressentions au démarrage s’est confirmé : il faut proposer un parcours accompagné au client car le sujet est complexe et les clients n’ont pas envie de s’y plonger de prime abord alors qu’il est très important. À contre-courant des tendances « abonnez-vous en 3 clics », nous considérons qu’il est nécessaire de consacrer 45 minutes au sujet pour l’aborder correctement. Par ailleurs, près de 30% de nos accompagnements se font désormais en visioconférence, cela ouvre de belles perspectives.

Laisser un commentaire